Entrepreneur en Toiture

Apr 18 / Serge Williams

Le marché de la toiture/couverture commerciale au Québec est un secteur dynamique et en constante évolution, influencé par plusieurs facteurs clés :

1. Acteurs clés du marché :

  • Fabricants de matériaux : Le Québec compte plusieurs fabricants de matériaux de toiture/couverture, notamment IKO, Soprema, GAF, Firestone, Carlisle, etc. Ces entreprises proposent une large gamme de produits, des membranes bitumineuses aux systèmes monocouches en passant par les toitures métalliques.
  • Distributeurs : Les distributeurs jouent un rôle essentiel en fournissant les matériaux aux entrepreneurs et en assurant leur disponibilité sur le marché.
  • Entrepreneurs en toiture/couverture : Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans la pose et la réparation de toitures/couvertures commerciales au Québec. Elles varient en taille, de petites entreprises locales à de grandes entreprises nationales.
  • Associations professionnelles : L'Association des maîtres couvreurs du Québec (AMCQ) est l'association professionnelle qui regroupe les entrepreneurs en toiture/couverture de la province. Elle offre des services de formation, de certification et de représentation auprès des pouvoirs publics.

2. Tendances du marché :

  • Croissance soutenue : Le marché de la toiture/couverture commerciale au Québec connaît une croissance soutenue, portée par la construction de nouveaux bâtiments commerciaux et industriels, ainsi que par la rénovation des bâtiments existants.
  • Demande croissante pour les toitures/couvertures durables : Les préoccupations environnementales et les réglementations de plus en plus strictes en matière d'efficacité énergétique stimulent la demande pour des toitures/couvertures durables, telles que les toitures végétalisées, les toitures blanches et les systèmes de récupération des eaux de pluie.
  • Intégration des nouvelles technologies : Les nouvelles technologies, telles que les drones pour l'inspection des toitures et les logiciels de gestion de projet, transforment les pratiques de l'industrie et améliorent l'efficacité des travaux.

3. Défis du marché :

  • Pénurie de main-d'œuvre qualifiée : Le secteur de la toiture/couverture commerciale fait face à une pénurie de main-d'œuvre qualifiée, ce qui peut entraîner des retards dans les projets et augmenter les coûts de main-d'œuvre.
  • Concurrence accrue : La concurrence entre les entrepreneurs en toiture/couverture est intense, ce qui les oblige à se démarquer par la qualité de leurs services, leurs prix compétitifs et leur capacité à innover.
  • Réglementations strictes : Les réglementations québécoises en matière de construction, de sécurité et d'environnement sont strictes et peuvent représenter un défi pour les entreprises qui doivent s'y conformer.

4. Opportunités du marché :

  • Croissance du marché de la rénovation : Le marché de la rénovation des toitures/couvertures commerciales offre de nombreuses opportunités aux entrepreneurs, car de nombreux bâtiments nécessitent des travaux de réparation ou de remplacement.
  • Développement de nouvelles technologies : Les nouvelles technologies offrent aux entrepreneurs la possibilité d'améliorer leurs services, de réduire leurs coûts et de se différencier de la concurrence.
  • Sensibilisation accrue à l'importance des toitures/couvertures durables : La demande croissante pour des toitures/couvertures durables ouvre de nouvelles perspectives pour les entrepreneurs qui proposent des solutions respectueuses de l'environnement.

En comprenant ces différents aspects du marché de la toiture/couverture commerciale au Québec, les entrepreneurs peuvent prendre des décisions éclairées, développer des stratégies efficaces et saisir les opportunités qui se présentent à eux.

Les réglementations spécifiques à la province du Québec en matière de toiture/couverture commerciale sont nombreuses et visent à assurer la sécurité, la qualité et la durabilité des travaux. Voici les principales réglementations à connaître :

1. Code de construction du Québec :

Le Code de construction du Québec (Chapitre I - Bâtiment) établit les normes minimales de construction pour tous les bâtiments, y compris les toitures/couvertures commerciales. Il couvre des aspects tels que :

  • Pente minimale du toit : La pente minimale requise pour une toiture varie en fonction du type de revêtement et de la zone climatique.
  • Matériaux autorisés : Le code spécifie les matériaux de toiture/couverture autorisés et leurs exigences de performance (résistance au feu, résistance aux intempéries, isolation thermique, etc.).
  • Étanchéité : Des exigences strictes en matière d'étanchéité sont imposées pour prévenir les infiltrations d'eau et les dommages aux bâtiments.
  • Ventilation : Le code exige une ventilation adéquate de la toiture pour éviter l'accumulation d'humidité et les problèmes de condensation.

2. Normes de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) :

La RBQ est l'organisme responsable de l'application du Code de construction et de la délivrance des licences aux entrepreneurs en construction. Les entrepreneurs en toiture/couverture commerciale doivent détenir une licence de la RBQ appropriée pour exercer leurs activités.

3. Normes de sécurité :

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) établit les normes de sécurité pour les chantiers de construction, y compris les travaux de toiture/couverture. Ces normes couvrent des aspects tels que :

  • Protection contre les chutes : Des mesures de protection contre les chutes, telles que des garde-corps, des harnais de sécurité et des échafaudages, doivent être mises en place pour protéger les travailleurs.
  • Manipulation des matériaux dangereux : Les matériaux de toiture/couverture peuvent contenir des substances dangereuses (amiante, bitume chaud, etc.). Des procédures de manipulation sécuritaire doivent être suivies pour protéger la santé des travailleurs et l'environnement.

4. Normes environnementales :

Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) établit les normes environnementales applicables aux travaux de toiture/couverture. Ces normes visent à réduire l'impact environnemental des travaux et à promouvoir l'utilisation de matériaux durables.

5. Permis municipaux :

La plupart des municipalités du Québec exigent l'obtention d'un permis avant d'entreprendre des travaux de toiture/couverture commerciale. Les exigences en matière de permis peuvent varier d'une municipalité à l'autre.

6. Autres réglementations :

D'autres réglementations peuvent s'appliquer en fonction du type de bâtiment, de son utilisation et de sa localisation. Par exemple, les bâtiments historiques peuvent être soumis à des règles spécifiques de préservation du patrimoine.

Il est essentiel pour les entrepreneurs en toiture/couverture commerciale au Québec de bien connaître et de respecter toutes ces réglementations afin d'éviter des problèmes juridiques, des sanctions financières et des risques pour la sécurité des travailleurs.


Voici les différents types de toitures/couvertures commerciales couramment utilisées au Québec, avec leurs caractéristiques, avantages et inconvénients :

1. Bitume Modifié (SBS ou APP) :

  • Caractéristiques : Membrane composée d'asphalte modifié avec des polymères (styrène-butadiène-styrène (SBS) ou atactique polypropylène (APP)) pour améliorer sa résistance aux intempéries et aux variations de température.
  • Avantages : Durable, économique, facile à installer et à réparer, convient à différentes pentes de toit.
  • Inconvénients : Peut nécessiter un entretien plus fréquent, sensibilité aux rayons UV, moins écologique que d'autres options.

2. TPO (Thermoplastique Polyoléfine) :

  • Caractéristiques : Membrane monocouche en polyoléfine thermoplastique, légère, flexible et résistante aux produits chimiques et aux rayons UV.
  • Avantages : Durable, écologique, réfléchit les rayons solaires (réduction des coûts de climatisation), facile à souder.
  • Inconvénients : Peut être plus coûteux que le bitume modifié, nécessite une installation spécialisée.

3. EPDM (Éthylène-Propylène-Diène Monomère) :

  • Caractéristiques : Membrane monocouche en caoutchouc synthétique, très flexible, résistante aux intempéries et aux rayons UV.
  • Avantages : Durable, légère, facile à installer, résiste bien aux mouvements du bâtiment.
  • Inconvénients : Peut être plus coûteux que le bitume modifié, nécessite une installation spécialisée, peut être endommagé par des objets pointus.

4. Métal (Acier, Aluminium, Cuivre) :

  • Caractéristiques : Toitures en feuilles de métal (acier galvanisé, aluminium, cuivre), durables et esthétiques.
  • Avantages : Longue durée de vie (50 ans ou plus), résistant au feu, recyclable, peut être installé sur des toits à faible pente.
  • Inconvénients : Plus coûteux que les autres options, peut être bruyant sous la pluie ou la grêle, nécessite une installation spécialisée.

5. Autres types de toitures/couvertures :

  • Toitures végétales (Green Roofs) : Toitures recouvertes de végétation, offrant une isolation thermique et acoustique supplémentaire, réduisant les eaux de ruissellement et améliorant la qualité de l'air.
  • Toitures photovoltaïques : Toitures intégrant des panneaux solaires pour produire de l'électricité, permettant de réduire les coûts énergétiques du bâtiment.
  • Toitures en PVC : Membrane monocouche en polychlorure de vinyle, similaire au TPO, mais moins résistante aux rayons UV.

Choix du type de toiture/couverture :

Le choix du type de toiture/couverture dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • Le type de bâtiment : Commercial, industriel, institutionnel.
  • La pente du toit : Faible pente, pente moyenne, forte pente.
  • Le budget : Les coûts varient considérablement d'un type de toiture/couverture à l'autre.
  • Les exigences esthétiques : Certains types de toitures/couvertures offrent un aspect plus esthétique que d'autres.
  • Les préoccupations environnementales : Certaines options sont plus écologiques que d'autres.

Il est recommandé de consulter un entrepreneur en toiture/couverture qualifié pour obtenir des conseils sur le choix du type de toiture/couverture le mieux adapté à vos besoins et à votre budget.



Bien sûr, voici une description détaillée des types de toitures/couvertures commerciales courantes au Québec :

Type de ToitureDescriptionAvantagesInconvénients
Bitume Modifié (SBS ou APP)Membrane composée d'asphalte modifié avec des polymères (styrène-butadiène-styrène (SBS) ou atactique polypropylène (APP)) pour améliorer sa résistance aux intempéries et aux variations de température.Durable, économique, facile à installer et à réparer, convient à différentes pentes de toit.Peut nécessiter un entretien plus fréquent, sensibilité aux rayons UV, moins écologique que d'autres options.
Thermoplastique Polyoléfine (TPO)Membrane monocouche en polyoléfine thermoplastique, légère, flexible et résistante aux produits chimiques et aux rayons UV.Durable, écologique, réfléchit les rayons solaires (réduit les coûts de climatisation), joints faciles à souder.Peut être plus coûteux que le bitume modifié, nécessite une installation spécialisée.
Éthylène-Propylène-Diène Monomère (EPDM)Membrane monocouche en caoutchouc synthétique, très flexible, résistante aux intempéries et aux rayons UV.Durable, légère, facile à installer, résiste bien aux mouvements du bâtiment.Peut être plus coûteux que le bitume modifié, nécessite une installation spécialisée, peut être endommagé par des objets pointus.
Toiture Métallique (Acier, Aluminium, Cuivre)Toitures en feuilles de métal (acier galvanisé, aluminium, cuivre), durables et esthétiques.Longue durée de vie (50 ans ou plus), résistant au feu, recyclable, peut être installé sur des toits à faible pente.Plus coûteux que les autres options, peut être bruyant sous la pluie ou la grêle, nécessite une installation spécialisée.


Aperçu du secteur de la toiture/couverture commerciale au Québec : acteurs clés, tendances et défis :

Acteurs clés :

  • Fabricants de matériaux : Le Québec compte plusieurs fabricants majeurs de matériaux de toiture/couverture, tels que IKO, Soprema, GAF, Firestone, Carlisle, etc. Ils offrent une variété de produits, allant des membranes bitumineuses aux systèmes monocouches en passant par les toitures métalliques.
  • Distributeurs : Les distributeurs jouent un rôle crucial en fournissant les matériaux aux entrepreneurs et en assurant leur disponibilité sur le marché. Des entreprises comme Beacon Roofing Supply et Tremco Roofing sont des acteurs importants dans ce domaine.
  • Entrepreneurs en toiture/couverture : Il existe de nombreuses entreprises de toutes tailles spécialisées dans la pose et la réparation de toitures/couvertures commerciales au Québec. Certaines des entreprises les plus connues incluent Toitures Bellevue, Couvreurs Duro-Toit, et Les Couvreurs Durocher.
  • Associations professionnelles : L'Association des maîtres couvreurs du Québec (AMCQ) est l'association professionnelle qui représente les entrepreneurs en toiture/couverture de la province. Elle offre des services de formation, de certification et de représentation auprès des pouvoirs publics.

Tendances :

  • Croissance soutenue : Le marché de la toiture/couverture commerciale au Québec connaît une croissance constante, alimentée par la construction de nouveaux bâtiments commerciaux et industriels, ainsi que par la rénovation des bâtiments existants.
  • Demande croissante pour les toitures/couvertures durables : Les préoccupations environnementales et les réglementations de plus en plus strictes en matière d'efficacité énergétique stimulent la demande pour des toitures/couvertures durables. Les toitures végétalisées, les toitures blanches et les systèmes de récupération des eaux de pluie gagnent en popularité.
  • Intégration des nouvelles technologies : Les nouvelles technologies transforment l'industrie de la toiture/couverture. Les drones sont utilisés pour l'inspection des toitures, les logiciels de gestion de projet facilitent la planification et le suivi des travaux, et les matériaux innovants améliorent la performance et la durabilité des toitures.

Défis :

  • Pénurie de main-d'œuvre qualifiée : Le secteur fait face à une pénurie de main-d'œuvre qualifiée, ce qui peut entraîner des retards dans les projets et augmenter les coûts de main-d'œuvre. Les entreprises doivent investir dans la formation et le recrutement pour attirer et retenir les talents.
  • Concurrence accrue : La concurrence entre les entrepreneurs en toiture/couverture est intense. Les entreprises doivent se démarquer par la qualité de leurs services, leurs prix compétitifs et leur capacité à innover pour rester compétitives.
  • Réglementations strictes : Les réglementations québécoises en matière de construction, de sécurité et d'environnement sont strictes. Les entreprises doivent s'assurer de respecter toutes les normes et réglementations pour éviter les problèmes juridiques et les sanctions financières.
  • Augmentation des coûts des matériaux : Les coûts des matériaux de construction, y compris ceux utilisés pour les toitures/couvertures, ont augmenté ces dernières années en raison de l'inflation et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Cela peut affecter la rentabilité des projets et nécessiter des ajustements de prix.

Malgré ces défis, le secteur de la toiture/couverture commerciale au Québec reste dynamique et offre de nombreuses opportunités aux entrepreneurs qui sont prêts à s'adapter aux tendances du marché, à investir dans les nouvelles technologies et à se conformer aux réglementations en vigueur.


Réglementations québécoises : normes de construction, sécurité, permis pour les toitures/couvertures commerciales :

1. Normes de construction :

  • Code de construction du Québec, Chapitre I - Bâtiment : Ce code établit les normes minimales de construction pour tous les bâtiments, y compris les toitures/couvertures commerciales. Il couvre des aspects tels que :
    • Pente minimale du toit : La pente minimale requise varie en fonction du type de revêtement et de la zone climatique.
    • Matériaux autorisés : Le code spécifie les matériaux de toiture/couverture autorisés et leurs exigences de performance (résistance au feu, résistance aux intempéries, isolation thermique, etc.).
    • Étanchéité : Des exigences strictes en matière d'étanchéité sont imposées pour prévenir les infiltrations d'eau et les dommages aux bâtiments. Les détails d'étanchéité doivent être conformes aux normes de l'Association canadienne de normalisation (CSA).
    • Ventilation : Le code exige une ventilation adéquate de la toiture pour éviter l'accumulation d'humidité et les problèmes de condensation.
    • Charges de neige et de vent : Les toitures/couvertures doivent être conçues pour résister aux charges de neige et de vent spécifiques à la région du Québec.

2. Normes de sécurité :

  • Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) : La CNESST établit les normes de sécurité pour les chantiers de construction, y compris les travaux de toiture/couverture. Ces normes couvrent des aspects tels que :
    • Protection contre les chutes : Des mesures de protection contre les chutes, telles que des garde-corps, des lignes d'avertissement, des harnais de sécurité et des échafaudages, doivent être mises en place pour protéger les travailleurs.
    • Manipulation des matériaux dangereux : Les matériaux de toiture/couverture peuvent contenir des substances dangereuses (amiante, bitume chaud, etc.). Des procédures de manipulation sécuritaire doivent être suivies pour protéger la santé des travailleurs et l'environnement.
    • Formation et équipement de protection individuelle (EPI) : Les travailleurs doivent recevoir une formation adéquate sur les risques liés aux travaux de toiture/couverture et utiliser l'équipement de protection individuelle approprié (casques, lunettes de sécurité, gants, etc.).

3. Permis :

  • Régie du bâtiment du Québec (RBQ) : Les entrepreneurs en toiture/couverture commerciale doivent détenir une licence de la RBQ appropriée pour exercer leurs activités. La licence garantit que l'entrepreneur possède les compétences et les connaissances nécessaires pour effectuer les travaux en toute sécurité et conformément aux normes.
  • Permis municipaux : La plupart des municipalités du Québec exigent l'obtention d'un permis avant d'entreprendre des travaux de toiture/couverture commerciale. Les exigences en matière de permis peuvent varier d'une municipalité à l'autre, mais elles incluent généralement la soumission de plans détaillés, le paiement de frais et l'obtention d'une inspection finale.

Autres réglementations :

  • Normes environnementales : Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) établit les normes environnementales applicables aux travaux de toiture/couverture, notamment en ce qui concerne la gestion des déchets de construction et l'utilisation de matériaux durables.
  • Réglementations municipales spécifiques : Certaines municipalités peuvent avoir des réglementations supplémentaires concernant les toitures/couvertures, telles que des restrictions sur les couleurs ou les matériaux autorisés dans certains quartiers.

Il est crucial pour les entrepreneurs en toiture/couverture commerciale au Québec de se tenir informés des réglementations en vigueur et de s'assurer de leur conformité pour éviter les sanctions et assurer la sécurité de leurs travailleurs et la qualité de leurs travaux.


Caractéristiques et applications des différents types de toitures/couvertures commerciales :

1. Bitume Modifié (SBS ou APP) :

  • Caractéristiques :
    • Membrane multicouche composée d'asphalte modifié avec des polymères SBS (styrène-butadiène-styrène) ou APP (polypropylène atactique) pour une meilleure résistance aux intempéries et aux variations de température.
    • Disponible en rouleaux de différentes épaisseurs et couleurs.
    • Installation par chalumeau ou par adhésif à froid.
  • Applications :
    • Convient à la plupart des types de bâtiments commerciaux et industriels.
    • Idéal pour les toits à faible pente ou plats.
    • Souvent utilisé pour les rénovations de toitures existantes.

2. Thermoplastique Polyoléfine (TPO) :

  • Caractéristiques :
    • Membrane monocouche en polyoléfine thermoplastique, légère, flexible et résistante aux produits chimiques et aux rayons UV.
    • Disponible en différentes épaisseurs et couleurs.
    • Installation par soudure à air chaud.
  • Applications :
    • Convient aux bâtiments commerciaux et industriels de toutes tailles.
    • Idéal pour les toits à faible pente ou plats.
    • Apprécié pour sa durabilité, sa résistance aux intempéries et son aspect esthétique.

3. Éthylène-Propylène-Diène Monomère (EPDM) :

  • Caractéristiques :
    • Membrane monocouche en caoutchouc synthétique, très flexible, résistante aux intempéries et aux rayons UV.
    • Disponible en rouleaux de différentes largeurs et épaisseurs.
    • Installation par adhésif ou par lest (gravier).
  • Applications :
    • Convient aux bâtiments commerciaux et industriels de toutes tailles.
    • Idéal pour les toits à faible pente ou plats.
    • Apprécié pour sa durabilité, sa résistance aux mouvements du bâtiment et sa facilité d'entretien.

4. Toiture Métallique (Acier, Aluminium, Cuivre) :

  • Caractéristiques :
    • Toitures en feuilles de métal (acier galvanisé, aluminium, cuivre) fixées sur une structure de support.
    • Disponible en différents profils, couleurs et finitions.
    • Longue durée de vie et résistance au feu.
  • Applications :
    • Convient aux bâtiments commerciaux, industriels et institutionnels.
    • Peut être utilisé sur des toits à faible pente, à pente moyenne ou à forte pente.
    • Apprécié pour son aspect esthétique, sa durabilité et sa résistance aux intempéries.

5. Autres types de toitures/couvertures :

  • Toitures végétales (Green Roofs) :
    • Toitures recouvertes de végétation, offrant une isolation thermique et acoustique supplémentaire, réduisant les eaux de ruissellement et améliorant la qualité de l'air.
    • Conviennent aux bâtiments commerciaux et institutionnels soucieux de l'environnement.
  • Toitures photovoltaïques :
    • Toitures intégrant des panneaux solaires pour produire de l'électricité, permettant de réduire les coûts énergétiques du bâtiment.
    • Conviennent aux bâtiments commerciaux et industriels souhaitant réduire leur empreinte carbone.

Le choix du type de toiture/couverture dépendra des besoins spécifiques du bâtiment, de son utilisation, de son budget et des préférences esthétiques du propriétaire. Il est recommandé de consulter un professionnel pour obtenir des conseils personnalisés.

Pour en savoir plus: 
Formation Entrepreneur en toiture


Créé avec